Au dessus du vide

Je pense souvent à ce toit d’école près du Palais de Justice, qu’on ne peut atteindre qu’en sautant au dessus du vide. J’imagine que je t’y emmène, qu’on regarde le soleil se coucher sur la ville. Qu’on s’est enfin retrouvé à en avoir le vertige, que tu m’emmènes tout au bord pour m’embrasser.

Et que je te pousse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :