Personne n’est mort

Dans tes yeux y avait des miradors,
Et toi, petite fille, t’étais grimpée
Dessus. Et tu flinguais tout le monde
Sans bouger ton corps.

Aujourd’hui y a toujours les barbelés,
Mais t’as plus de munitions.

(Et personne n’est mort.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :